Epoisses : les vins qui lui plaisent

  • Chambertin et époisses

    Chambertin 2007 et époisses au lait cru

    « Il s’agit d’un époisses fabriqué à partir d’un mélange de deux laits de la vallée, explique Olivier Gaugry : l’alimentation des bêtes est riche en herbe, et le fromage révèle un côté sauvage. » Savoureux, explosif, tout en nuances, cet époisses se marie de manière immédiate avec le Chambertin 2007 : le fromage comme le vin sont « dopés » par l’association. « Le Chambertin 2007 est une année tout-à-fait extraordinaire, se souvient Jean-Louis Trapet. Si l’on s’était tenu au vieil adage des 100 jours entre la floraison et la vendange, on aurait vendangé au 23 août ! Heureusement, nous avons finalement attendu 120 jours. Aujourd’hui, loin du questionnement de l’été 2007, nous découvrons des vins dont la grâce est immédiate : leur expression aromatique est fruitée, fine et charmeuse. Ce millésime 2007 est synonyme de patience, de plaisir et d’énergie. »

    Une suggestion de Jean-Louis Trapet et Olivier Gaugry (voir ses autres accords)

  • Epoisses et Champagne demi-sec

    Epoisses et champagne demi-sec Glamour de la maison Cattier.

    Le fromage bourguignon trouve dans la douceur du champagne la juste complémentarité.

    Une suggestion de Philippe Cahours (voir ses autres accords) Fromages et vins du Boulingrin