Fourme d’Ambert : les vins qui lui plaisent

  • Muscat et fourme d’Ambert

    Muscat (« Pipi d’Ange ») et fourme d’Ambert

    Mis en bouteille par Paul Vendran (Ferme Saint-Pierre dans le Vaucluse), le « Pipi d’Ange », moût de raisin partiellement fermenté, est « un muscat sec, qui recèle tous les arômes fruités du muscat mais moins sirupeux que le muscat de Venise » , selon Josiane Déal qui l’apprécie particulièrement avec une pâte persillée, et notamment avec une fourme d’Ambert douce et onctueuse, fabriquée par la Fromagerie du Livradois. « C’est un mariage à l’opposé du précédent, mœlleux, suave, délicat. Mais je reste ici sur la même idée qui consiste à associer deux produits de même “ ampleur ”, afin qu’aucun des deux n’étouffe l’autre. »

    Une suggestion de Josiane Déal (voir ses autres accords)

  • Fourme d’Ambert et thé blanc

    Fourme d’Ambert et thé blanc du Népal

    Pour accompagner une fourme d’Ambert, Lydia Gautier, experte en thés, vous invite au voyage avec un thé blanc du Népal.

    Une suggestion de La Milk Factory (voir ses autres accords)