Beaufort : les vins qui lui plaisent

  • Carignan chilien et beaufort

    Carignan Morande, cuvée Vigno et beaufort 6 mois Entremont

    Un vin "chucarro" comme on le dit au Chili : sauvage et fougueux. Produit dans un lieu très sec et assez hostile, le vin est issu d’un vignoble non irrigué de la vallée de Maule. Les cépages ont plus de 70 ans, les rendements sont très faibles. Le vin présente ainsi une acidité naturelle assez élevée, que viennent arrondir 24 mois d’élevage en barriques. Les arômes de ce vin très chaud (15 degrés) évoquent d’abord le Porto, avant d’évoluer vers les goûts de vanille et de caramel liés à l’élevage. Rien d’épais au palais, mais au contraire une très grande fluidité, les tanins restant très discrets. La fraîcheur est prédominante. Avec quel fromage marier ce très grand vin à la personnalité très affirmée, lui qui goûte volontiers la compagnie d’un lièvre ? C’est un beaufort de chez Entremont qui s’en sort le mieux (et qui n’est pas sans évoquer un accord déjà cité ici avec le Porto). Un accord du tac au tac : le fromage, tout en rondeur, ne demande qu’à se laisser dévergonder par la vigueur du vin, puis le breuvage appelle avec gourmandise le fromage, libérant une explosion de fragrances fruitées et de chauds arômes ensoleillés.

    Une suggestion de Hector Vergara (voir ses autres accords)