Soumaintrain : les vins qui lui plaisent

  • Gamay-Pinot et soumaintrain

    « A minima » 2009 et soumaintrain Gaugry

    Le soumaintrain est très « lactique ». Bien qu’il soit lavé à l’eau, et non au marc de Bourgogne, ses levures en croûtage lui donnent un léger goût d’alcool. Fabriqué au lait entier, il offre beaucoup de douceur. « A minima représente le prolongement de notre idée de la biodynamie, explique Jean-Louis Trapet. C’est un vin très pur, aérien, un vin de plaisir. Il s’agit d’un assemblage de Gamay en grappes entières et de Pinot noir éraflé, sans la moindre trace de soufre. L’union entre le Gamay, gaillard, et le Pinot noir, racé, est explosive. Au domaine, ces deux plants proviennent de la même parcelle de Grands Champs, sur le finage de Gevrey. » Le fromage et le vin engagent ici un dialogue équilibré, sans que l’un ne vienne étouffer l’autre.

    Une suggestion de Jean-Louis Trapet et Olivier Gaugry (voir ses autres accords)